La transition énergétique

La notion de transition énergétique est un volet essentiel de la transition écologique, elle désigne le passage du système énergétique actuel utilisant des ressources non renouvelables vers un bouquet énergétique basé principalement sur des ressources renouvelables ; ce qui implique de développer des solutions de remplacement aux combustibles fossiles, qui sont des ressources limitées et non renouvelables (à l’échelle humaine). Certains y ajoutent les combustibles fissiles (matières radioactives telles que l’uranium et le plutonium). La transition énergétique prévoit leur remplacement progressif par des sources d’énergies renouvelables pour la quasi-totalité des activités humaines (transports, industries, éclairage, chauffage, etc.).

C’est donc aussi une transition comportementale et sociotechnique1, qui implique une modification radicale de la politique énergétique : en passant d’une politique orientée par la demande à une politique déterminée par l’offre, et d’une production centralisée à une production décentralisée. Il s’agit aussi d’éviter la surproduction et les consommations superflues pour mieux économiser d’énergie, et bénéficier d’une meilleure efficacité énergétique. Cette approche notamment issue de l’Öko-Institut et de l’Association négaWatt, d’abord décriée, prend une place grandissante dans les politiques énergétiques.

Une version de cette transition vise la réduction de la part des énergies productrices de gaz à effet de serre sans renoncer à l’énergie nucléaire, considérant que le dérèglement climatique sur lequel alerte le GIEC est une priorité.

En France, dans la suite du Grenelle de l’environnement, un débat national, décentralisé dans les régions a été lancé le 24 janvier 2012, piloté par un CNDTE (Conseil national du débat sur la transition énergétique), pour aboutir à un projet de loi retravaillé depuis 20142 et une loi adoptée en juillet 20153.

Sources Wikipédia. Pour lire l’ensemble de l’article :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Transition_%C3%A9nerg%C3%A9tique

Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Energiewende »


Transition énergétique de la croissance verte

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, publiée au Journal Officiel du 18 août 2015, va permettre à la France de contribuer plus efficacement à la lutte contre le dérèglement climatique et de renforcer son indépendance énergétique en équilibrant mieux ses différentes sources d’approvisionnement.


Le territoire à énergie positive pour la croissance verte

Un territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEP-CV) est un territoire d’excellence de la transition énergétique et écologique. La collectivité s’engage à réduire les besoins en énergie de ses habitants, des constructions, des activités économiques, des transports, des loisirs. Elle propose un programme global pour un nouveau modèle de développement, plus sobre et plus économe.

Six domaines d’action sont prioritaires dans ces territoires

  • La réduction de la consommation d’énergie : par notamment des travaux d’isolation des bâtiments publics, l’extinction de l’éclairage public après une certaine heure…
  • La diminution des pollutions et le développement des transports propres  : par l’achat de voitures électriques, le développement des transports collectifs et du covoiturage…
  • Le développement des énergies renouvelables  : avec par exemple la pose de panneaux photovoltaïques sur les équipements publics, la création de réseaux de chaleur…
  • La préservation de la biodiversité : par la suppression des pesticides pour l’entretien des jardins publics, le développement de l’agriculture et de la nature en ville….
  • La lutte contre le gaspillage et la réduction des déchets : avec la suppression définitive des sacs plastique, des actions pour un meilleur recyclage et diffusion des circuits courts pour l’alimentation des cantines scolaires….
  • L’éducation à l’environnement  : en favorisant la sensibilisation dans les écoles, l’information des habitants…

la bulle thermique


LE RÉSEAU NOVITA SPÉCIALISTE EN EFFACEMENT DE CONSOMMATION